Définitions

Auguste_Vaillant_execution-peine-demort-wikipedia.jpg 

 

La guillotine fut inventée le 28 novembre 1789 par le Docteur Joseph Guillotin. Il la présente à l'Assemblée Constituante pour une exécution des condamnés à mort beaucoup moins douloureuse (avant cette invention c'était un boureau qui procédait à la décapitation et c'est souvent qu'un seul coup ne suffisait pas à trancher la tête).

Inspirée d'un dispositif déjà connu en Italie, elle comporte un tranchoir glissant entre deux montants en bois.Elle instaura l'égalité devant la mort, riche ou pauvre avait droit au même sort. D'abord testée sur des moutons et des cadavres, c'est un voleur de grand chemin, Nicolas-Jacques Pelletier qui en fait les frais pour la première fois le 25 avril 1792.

Avant de prendre le nom de son inventeur elle fut surnommée « Louisette » ou « Louison »

C'est pendant la Grande Terreur, en 1793 et 1794, qu'environ 17 000 condamnés l'auront rencontrée.

Elle recueillera en France un "vif succés" populaire jusqu'au 19 juin 1939, date à laquelle les exécutions cessent d'être publiques.                                                                                                         A. Le Vaillant, exécution



Hérésie

Au départ dans l'antiquité l'hérésie n'était pas considérée comme un terme péjoratif,  ce n'est qu'avec l'arrivée du christianisme et des premières controverses de Justin de Naplouse et Iréné de Lyon que le mot a pris sa consonance actuelle. Il signifie une opinion contraire aux idées généralement reçues et plus spécialement une doctrine contraire à la doctrine catholique établie.